Des soldats d’honneur (Donjon Monsters ; 10.)

TRONDHEIM Lewis, SFAR Joann, BÉZIAN Frédéric

&&& 

 

Görk et son frère Krag sont au service du Grand Khan et gardent une entrée secrète de la forteresse noire de la Géhenne. Personne ne vient jamais et pour tromper leur ennui, ils tuent des souris ou décapitent des piles de pierres. Pour avoir laissé passer un étranger, Krag est condamné à avoir les ailes arrachées avant d’être abandonné dans un désert. C’est Görk qui est chargé d’exécuter la sentence, tâche qui ne sera pas facile pour lui malgré sa soumission totale à son maître. Il paiera de sa vie son amour pour son frère.

Pas de bulles dialogues, mais un récit au présent rapporté par le personnage principal, Görk, qui, par sa prise de distance, amplifie encore la cruauté et l’absurde de l’obéissance aveugle aux ordres. Dans un monde sans humanité, livré aux instincts les plus primitifs, ne survit qu’une ébauche d’amour fraternel. Les dessins à la plume acérée, d’une force poignante, accompagnent magnifiquement ce scénario implacable qui ne peut que pousser à une réflexion sur les responsabilités de chacun dans la société. Magnifique et glaçant. Pour ados et adultes.