Des gens comme eux

SEDIRA Samira

Juillet 2015, dans un petit village de montagne repli√© sur lui-m√™me, une femme rencontre √† une f√™te ses futurs voisins, Bakary, un entrepreneur noir qui a r√©ussi, et son √©pouse. Toujours amoureux, ils ont trois enfants. D√®s cet instant, le poison de l’envie s’insinue chez la jeune femme et son compagnon. L’√©cart entre les deux couples ne cesse de se creuser : l’un socialement¬†m√©diocre, l’autre exhibant son aisance financi√®re, s√©duisant mais en m√™me temps arrogant. Quant 8000 euros sont en jeu, la catastrophe n’est pas loin !¬†¬†Samira Sedira (Majda en ao√Ľt, HdN Mars 2016 ) s’inspire de l’affaire Flactif o√Ļ un carnage ‚Äď une famille sauvagement assassin√©e ‚Äď a √©t√© perp√©tr√© au Grand-Bornand en 2003. La fiction permet √† la narratrice d’infl√©chir la r√©alit√© du fait divers. Se pr√©sentant comme √©trang√®re √† l’affaire, elle dialogue √† distance avec son compagnon meurtrier, un homme amer, pris entre fascination et rejet √† l’√©gard de son voisin. Sur un ton neutre, elle d√©crit les ravages de la jalousie, de la haine, du racisme. En alternance, les questions pos√©es √† l’assassin par le juge au cours du proc√®s effleurent seulement, et c’est dommage, le myst√®re de cette personnalit√© devenue enrag√©e. L’√©criture simple, sans √©motion, maintient le lecteur √† distance dans ce roman assez plat. (A.Le. et M.Bo.)