Demain, une oasis

AYERDHAL

Quand le récit commence, le monde a bien changé : la terre est abandonnée au profit des autres planètes. Le narrateur, médecin et fonctionnaire international, est kidnappé. Il se retrouve à travailler dans un camp de réfugiés subsahariens, avec une équipe haute en couleur. Même s’il n’est pas d’accord avec les méthodes employées, il s’attache à son travail, au projet humanitaire de ses ravisseurs, apprécie leur détermination et leur charisme personnel. Alors que les riches fertilisent les astres lointains, l’Afrique, abandonnée à elle-même, meurt de faim et de soif, c’est cela que l’équipe veut changer. Le héros, né dans une éprouvette, familier des techniques les plus sophistiquées, vivra maintes péripéties.  Thriller efficace, utilisant les moyens classiques pour un sujet de politique-fiction qui sonne comme un avertissement et qui avait déjà frappé dans Transparences (NB février 2005), écrit sur le même thème. Ce livre, déjà publié en 1992, a obtenu le grand prix de l’Imaginaire.