Délit de gosse

ASCENCIO Isabel

Marie et Jeanne sont en couple. L’une est mauricienne, fille unique d’une m√®re tatoueuse et d’un p√®re marin breton ; elle a √©crit une th√®se sur la ma√ģtresse de Baudelaire. L’autre est issue d’une vieille famille de la noblesse p√©rigourdine ; elle est r√©alisatrice de films. Elles habitent Paris apr√®s s’√™tre rencontr√©es √† Barcelone : Jeanne venait de rompre ses fian√ßailles avec son ami d’enfance Fran√ßois-Henri et Marie √©voluait d√©j√† dans le milieu gay. Maintenant, elles veulent un enfant. Le mariage du fr√®re de Jeanne leur donne une id√©e…¬†Isabel Ascencio est professeur de lettres, elle sait conduire un r√©cit (Un poisson sans bicyclette, NB mars 2014) et s’entend √† souffler le chaud et le froid sur les destins altern√©s des deux jeunes femmes. D’une √©criture d√©li√©e, sensible et √©vocatrice, elle fait sentir la difficult√© √† assumer une sexualit√© diff√©rente et plus largement une vie choisie et non subie, face √† la bourgeoisie traditionnelle ou face aux villageois mauriciens ; de l√† d√©coule la tentation de la fuite, de l’√©chapp√©e en mer ou dans les projets de cin√©ma pour retrouver un souffle de libert√©. La Manif pour tous lui permet de pointer les revendications haineuses, la discrimination et l’irruption du politique dans la sph√®re priv√©e. C’est finement vu, parfois dr√īle, √©mouvant et jamais acerbe. (M.-A.B. et M.D.)