Dans l’univers de… Rodin.

COMTE-SURCIN Sophie, JUSTIN Caroline

 

& &  

Terriblement myope, Rodin, d√®s son enfance, a tendance √† s’isoler et √† toucher les objets qui l’entourent. Tr√®s t√īt, il a une vocation pour le dessin et d√©couvre la sculpture √† la ¬ęPetite √Čcole¬Ľ, l’actuelle ¬ę√Čcole Nationale Sup√©rieure des Arts D√©coratifs¬Ľ.

Vie de Rodin, Rodin et son temps, itin√©raire du peintre, Rodin et ses contemporains : ce nouveau titre suit le sch√©ma de la collection qui a un passage oblig√©, le lien avec une grande exposition parisienne. Et cette partie est moins int√©ressante dans le cadre d’une initiation artistique, puisque l’exposition dans le cas pr√©sent posait la question du socle dans la sculpture. Les reproductions propos√©es sans explications, qui seraient trop compliqu√©es de toute fa√ßon, ne signifient pas grand chose. Les propositions d’ateliers ont peu d’originalit√© et d’attrait.