Dans les meules de Beyrouth

AOUAD Toufic Youssef

En 1968, dans un village du Sud-Liban, la jeune musulmane Tamima Nassouz se r√©volte contre l‚Äôautorit√© de son fr√®re a√ģn√© qui dilapide l‚Äôargent familial envoy√© par leur p√®re, install√© en Guin√©e depuis dix-sept ans. Entr√©e √† l‚Äô√Čcole normale sup√©rieure de Beyrouth, elle s‚Äôengage dans diff√©rents mouvements √©tudiants et travaille pour le Syndicat des employ√©s du port. Tamima m√®ne silencieusement une vie de jeune fille lib√©r√©e. Elle se donne √† l‚Äô√©crivain, dont elle admire les articles, tout en tombant amoureuse d’un √©tudiant chr√©tien. Beyrouth est en plein chaos. Les Isra√©liens ont envahi le Sud-Liban. Le pays est √† feu et √† sang.¬†Le beau livre de Toufic Youssef Aouad, √©crivain et diplomate libanais mort dans un bombardement en 1989, fut publi√© en 1973. Ce roman raconte les √©v√©nements pr√©c√©dant les guerres du Liban qui eurent lieu de 1975 √† 1990. On suit en parall√®le l‚Äôhistoire du Liban et celle de Tamima dont la vie atteste de sa lutte pour l‚Äô√©mancipation et la lib√©ration de la femme musulmane. Malgr√© une construction un peu compliqu√©e ce roman offre un tableau passionnant d‚Äôun pays plein d‚Äôespoir, d√©chir√© par les luttes entre factions, entre chr√©tiens et chiites. Un r√©cit o√Ļ la po√©sie est omnipr√©sente.