Coucou.

WACKENHEIM Vincent

Le narrateur est, pour un mois, gardien d’immeuble √† Paris. La loge est si petite que la vie y est forc√©ment √©triqu√©e !… Autrement il travaille chez un fabricant de coucous, avec l’imp√©ratif de devoir r√©duire les co√Ľts de fabrication‚Ķ R√©flexions, notations sur sa vie professionnelle et portraits des propri√©taires et locataires de l’immeuble alternent avec le m√™me humour ac√©r√© et jubilatoire. Conclusion finale : √™tre concierge rend m√©chant.

 

Le d√©nouement de cette farce l√©g√®re est √† la hauteur de cette constatation ! C’est une agr√©able bulle √©crite avec quelques clins d’oeil litt√©raires, par un ancien commis de librairie strasbourgeois.