Comment va la douleur ?

GARNIER Pascal

À Vals-les-bains se rencontrent Bernard, vingt-deux ans, brave garçon pas malin et fauché qui vient de perdre deux doigts dans un accident, et Simon, tueur à gages solitaire et malade, beaucoup plus riche et plus âgé. Le premier est venu aider sa mère rongée par l’alcool, triste épave à l’existence vide ; quand Simon lui propose d’être son chauffeur, il accepte sans comprendre dans sa naïveté le vrai métier de ce bourlingueur cynique. Au cours de ce périple vers la mer, Bernard oblige dans sa bonté Simon à recueillir une pauvre fille abandonnée avec son bébé et se lie avec une célibataire esseulée qui pourrait séduire Simon si celui-ci se portait mieux. Bernard s’éprend de la jeune mère mais répugne à trahir Simon malgré l’ignominie de ses actions.  Les personnages ont tous connu dans leur vie des épreuves. Seul Bernard touche le lecteur par son innocence. Ironie et dérision n’empêchent pas l’émotion de percer. Ce bref roman au ton réaliste et moderne dont l’écriture aisée rappelle Parenthèse (NB octobre 2004) se lit agréablement.