Comment un livre vient au monde

SERRES Alain

En partant de la pr√©sentation de l’√©crivain Jean-Claude Mourlevat, auteur de Sous le grand banian (voir dans ce num√©ro, page 39), Alain Serres relate la gen√®se de ce bel album : l’√©mergence d’une histoire, le travail d’√©criture de l’auteur, ses multiples relectures et l’envoi de son manuscrit √† l’√©diteur. Puis l’attente. La d√©cision favorable va amener un travail entre l’auteur et l’√©diteur. Nathalie Novi est pressentie pour l’illustration. Invit√©e en Inde par des artistes locaux, elle a rempli ses carnets de croquis et, quand elle lit le manuscrit, c’est le coup de coeur. Commence alors le long travail de fabrication : √† partir des techniques de reproduction (magie de la quadrichromie), toutes les √©tapes de l’impression du livre, de la reliure, sont clairement expliqu√©es. Puis sa diffusion, le travail du libraire, des journalistes, de la presse sp√©cialis√©e… le lecteur lui-m√™me entre dans le livre ! Aucune √©tape n’est laiss√©e dans l’ombre.

C’est avec chaleur qu’Alain Serres parle des diff√©rents acteurs du livre, dans le cheminement intellectuel, artistique et technique n√©cessaire √† sa cr√©ation. De belles photos compl√®tent les dessins au trait rapide, vivants, de Za√ľ, qui accompagnent l’√©laboration de Sous le grand banian. Pour tous.¬†