Ciao Bianca

VILLEMINOT Vincent

Bianca, la m√®re de Mathieu, vient de mourir. F√Ęch√© avec elle depuis trois ans, le jeune homme ne l‚Äôa pas m√™me pas revue pendant sa maladie. Il se rend √† l‚Äôenterrement o√Ļ il reprend contact avec sa tante Grazzia, son fr√®re et sa soeur, des jumeaux de 11 ans. La derni√®re volont√© de Bianca √©tait que ses enfants l‚Äôaccompagnent jusqu‚Äô√† sa derni√®re demeure en Sardaigne. Mathieu est oblig√© de s‚Äôex√©cuter, il se charge d‚Äôemmener les jumeaux pour ce long p√©riple.¬†√Ä l‚Äôoccasion de ce voyage, les trois jeunes vont apprendre √† se conna√ģtre ; ils¬† recollent les morceaux de leur histoire familiale fragment√©e. Bianca a v√©cu avec plusieurs hommes, aucun n‚Äôest rest√©. Les enfants ont souffert de l‚Äôabsence de figure paternelle. Le voyage plein de p√©rip√©ties, les bains de mer, la d√©couverte du pays, le camping, les pannes rapprochent les h√©ros. La narration se construit autour du voyage mais peine √† accrocher, on reste en surface. M√™me si les sentiments sont bien vus, le r√©cit est sans relief √† l‚Äôexception d‚Äôun moment o√Ļ menace un drame, et o√Ļ L‚Äôauteur r√©ussit √† insuffler un peu de suspense. Dommage que ce soit si rare. (F.E. et C.B.)