Chu Ta et Ta’o. Le peintre et l’oiseau

KIM Sohee, CORNUEL Pierre

Enfant prodige maniant le pinceau avec habiletĂ©, Chu Ta, descendant de la dynastie Ming, est promis Ă  un grand avenir. Mais lorsque la dynastie s’écroule devant l’invasion mandchoue, Chu Ta, brisĂ© par la souffrance, trouve refuge dans un monastĂšre. La mĂ©ditation et la peinture lui apportent un certain apaisement. Au coeur de la montagne, il construit un monastĂšre taoiste qu’il appelle Nuage vert, et s’efforce, dans la solitude absolue, de perfectionner son art par la recherche d’un trait de plus en plus Ă©purĂ©. DĂ©jouant les piĂšges de ceux qui veulent profiter de sa renommĂ©e, il poursuit son oeuvre toute sa vie, et ne quittera son isolement que pour rencontrer, avant de mourir, l’autre grand peintre de son Ă©poque : Shih T’ao.

 De cette quĂȘte inlassable de l’essentiel, texte et illustrations rendent compte avec la mĂȘme efficacitĂ©. Le rĂ©cit prĂ©cis met en Ă©vidence les moments importants de la vie du peintre. Pierre Cornuel, en amateur de l’Asie et de son expression artistique, a mis le foisonnement de son pinceau au diapason de son modĂšle, s’attachant Ă  rendre la beautĂ© des paysages chinois traitĂ©s Ă  la maniĂšre des estampes. Un lexique, une biographie et des rĂ©fĂ©rences littĂ©raires complĂštent cette approche intĂ©ressante d’un grand maĂźtre de la peinture chinoise.