Chroniques birmanes

DELISLE Guy

Tr√®s plaisant, tr√®s bien r√©alis√©, ce journal tenu pendant un an par un dessinateur de BD accompagnant son √©pouse envoy√©e en Birmanie en mission humanitaire par M√©decins sans Fronti√®res. Sa mise en page, en cases r√©guli√®res de m√™me format, son graphisme simplifi√©, presque na√Įf, en noir et blanc, assurent une lecture facile. Cette chronique autobiographique s’av√®re, dans son premier quart, √©tonamment autocentr√©e, le h√©ros contant d’abord, d’un ton moqueur, surtout ses difficult√©s mat√©rielles pour s’installer et s’activer. Homme au foyer, il s’occupe du b√©b√© et travaille √† la maison en achevant sa derni√®re oeuvre. Puis, par ses voyages √† l’int√©rieur du pays, les rencontres qu’il fait, le travail de sa femme, √† la situation politique et √©conomique de la Birmanie, un pays √† la fois riche et mis√©rable pill√© par une dictature militaire corrompue qui fait tout pour entraver l’action des ONG qui, elles-m√™mes, se concurrencent entre elles. Un livre faussement na√Įf.