Chipo et les pingouins

HOLHER Franz

& &

 

Chipo, huit ans, rĂȘve avec tant d’intensitĂ©, que ses rĂȘves prennent forme dans la rĂ©alitĂ©… Ses parents ont fait intervenir le mĂ©decin sans succĂšs le jour oĂč une grenouille a bondi de son lit transformĂ© en mare vaseuse. Et quand Maman dĂ©couvre dans la baignoire un pingouin exigeant du thon en boĂźte, elle appelle Chaco, un ami bien rĂ©el. Celui-ci doit justement partir pour une mission en Antarctique et propose d’emmener pingouin et Chipo : « Mieux vaut vivre des choses saugrenues que de les rĂȘver ».

Sur un ton alerte, le quotidien toujours modifiĂ© selon le rĂȘve de la veille tient le lecteur en haleine. Le sĂ©jour en Antarctique, oĂč l’enfant et un autre explorateur sont transformĂ©s en pingouins, prend alors, sur un ton pĂ©dagogique, la forme d’une fable Ă©cologique, dans un registre fantastique tout Ă  fait romanesque, oĂč les pingouins refusent le poisson frais et pillent les boĂźtes de conserve ! Le rĂ©cit avait pourtant bien commencĂ© … Le principe rĂȘve/rĂ©alitĂ© assez rĂ©pĂ©titif, et la volontĂ© pĂ©dagogique alourdissent alors le rĂ©cit.