Champsecret.

LEROY Gilles

Gilles, le narrateur, a quitté Paris pour s’installer en Normandie dans un hameau isolé. Il a deux passions : la nature et… les garçons. En de courts textes, journal d’une année, il décrit, au fil des jours, l’éclosion d’une rose, ses projets de plantation, ses travaux de désherbage et de taille. Dans le même temps il évoque ses rencontres de hasard dans les bars et les boîtes de nuit. Il relate, avec complaisance, les corps à corps avec les garçons qu’il ramène chez lui pour un soir. Le souvenir de Volodia, dont il a conté la rencontre et leur histoire d’amour dans L’amant russe (NB mars 2002), l’empêche, semble-t-il, de poursuivre une relation durable, peut-être Zacharie saura-t-il le retenir ?  Dans ce roman, on retrouve l’écriture élégante de Gilles Leroy, son goût pour la littérature, sa sensibilité dans la description des relations humaines et son amour des jardins qu’il dépeint avec poésie, mais aussi son mal de vivre et l’étalage de son homosexualité.