Camisoles.

WINCKLER Martin

√Ä Tourmens en 2008‚Ķ ville provinciale aux notables caricaturaux √©branl√©s par un √©v√©nement myst√©rieux, le directeur du Centre hospitalier s’est, apparemment, suicid√©, pourquoi¬†? Le juge Watteau et le docteur Charly Lhombre s’associent pour r√©soudre l’√©nigme, tandis que la m√®re du magistrat, de son c√īt√©, m√®ne une enqu√™te romanesque sur l’√©trange disparition d’une journaliste¬†: la pr√©sentatrice de son ‚Äúreality-show‚ÄĚ quotidien. Tous ces personnages vont se retrouver¬†: ils interviennent dans un √©tablissement psychiatrique priv√© inqui√©tant o√Ļ de terrifiantes m√©thodes exp√©rimentales pr√©parent les m√©dicaments de demain et o√Ļ on meurt atrocement.

 

Ce roman policier de facture fort classique, aux d√©monstrations attendues et un peu alambiqu√©es, sert de pr√©texte et de support √† l’oeuvre pol√©mique et moraliste de l’auteur m√©decin et √©crivain. Il y d√©nonce, apr√®s Plumes d’Ange (NB juillet 2003), l’√©tat d√©sesp√©rant de l’Assistance Publique¬†‚Ästles d√©p√™ches d’agence en t√©moignent¬†‚Äď, les trafics et les compromissions dans les h√īpitaux priv√©s, le laxisme des pouvoirs devant les d√©viances des tests pharmaceutiques. Il propose des solutions‚Ķ on les voudrait r√©alisables.