Camion toc toc

DOUZOU Olivier

Un graphisme minimaliste et g√©om√©trique sur un fond de cahier aux feuilles jaunies; une absence quasi totale de d√©cor; une palette restreinte: l’oeil ne risque pas d’√™tre distrait de l’essentiel, ce camion rouge qui porte des colis. Chaque colis est identifi√© par une lettre et une couleur. Tiens! Si on essaie d’encha√ģner ces lettres, on peut lire: ¬ę¬†regarde ce camion rouge qui file √† toute vitesse¬†¬Ľ. Au d√©but, tout du moins. Car comme ce camion rouge avance rapidement, tous les obstacles rencontr√©s entra√ģnent une chute malencontreuse de paquets. Quoique, pas si malencontreuse; au feu rouge, les colis tomb√©s forment un ¬ę ! feu ¬Ľ, au panneau stop, ¬ę ! stop ¬Ľ (les i √† l’envers, c’est pratique), en grimpant la montagne, c√īte, etc. √Ä l’arriv√©e, il reste bien peu de cartons… C’est dr√īle, malin, ludique, entra√ģnant. Bien s√Ľr, m√™me si la simplicit√© du graphisme et de l’histoire destine l’album aux petits -qui s’en amuseront jusqu’√† la fin absurde- , il faut savoir lire pour en appr√©cier toute la saveur joueuse.