Billy Micmac.

BAZART Laurent, MATHIS Jean-Marc

&&&

¬†Billy Micmac arrive souvent en retard √† l‚Äô√©cole. Il raconte √† sa ma√ģtresse les invraisemblables aventures qui lui arrivent en traversant Central Park¬†: le grand m√©chant loup et son ¬ęch‚Äôti¬Ľ frangin lui ont mang√© les jambes, ce qui l‚Äôoblige √† venir √† l‚Äô√©cole sur les mains‚Ķ Des extra-terrestres, d‚Äôignobles limaces baveuses,¬† veulent avoir sa formule magique pour gagner au loto. Les autres √©l√®ves admirent ses exploits, mais la ma√ģtresse n‚Äôest pas vraiment dupe et lui donne des phrases √† copier au tableau, remettant avec humour l‚Äôaffabulateur √† sa place de petit √©colier.

Les dessins en noir et blanc soulignent le texte qui présente les élucubrations de Billy Micmac, petit garçon à l’imagination sans limites, comme une réalité, avant le clin d’oeil final. Les dialogues à l’humour potache, l’appropriation astucieuse par Billy Micmac des histoires destinées à faire peur aux enfants pour justifier ses retards rejoignent bien le monde des écoliers à partir de 7/8 ans.