Bienvenue au Grand K

LE PÉCHEUR Virginie

Dans le cadre de son entreprise, son mari part pour trois ans au Kazakhstan, et Virginie décide de le suivre au bout du monde avec ses deux enfants (onze et treize ans) et son chat. Tout y est totalement différent de leur vie à Paris : la culture, la nourriture, la population, les rigueurs du climat. S’y ajoute la difficulté due à l’ignorance de la langue. À quoi ressemble la vie de ces expatriés dans ce pays de l’ex-Union soviétique qui conserve beaucoup de traces de ce passé ?  Virginie Le Pécheur est journaliste de l’audio-visuel et scénariste. Elle tient ici la chronique régulière d’une famille française au Kazakhstan, qu’elle appelle le « Grand K ». Plus exactement c’est la sienne car « l’homme de sa vie », les enfants et même le fameux chat n’apparaissent que très épisodiquement. Elle décrit les nombreux déboires rencontrés dans la vie quotidienne, nous donne les recettes des plats typiques kazakhes, les diverses utilisations de la vodka, l’importance de la religion avec quelques scènes d’exorcisme. De trop rares épisodes assez drôles ne compensent pas les longueurs et répétitions de ce récit. Une contre publicité pour cette destination ! (B.D. et B.T.)