Bardot : deux vies

ROBINSON Jeffrey

Jeffrey Robinson ne fait que reprendre Bardot, déjà publié en 1994 (NB novembre 1994) pour les soixante ans de la star. Il l’a à peine remis au goût du jour pour ses quatre-vingts ans et se permet même quelques erreurs ! Apparemment il n’a jamais interviewé BB en personne, mais a questionné son entourage et puisé dans les articles d’autrui. Il ne nous apprend rien qui n’ait été lu et relu dans les journaux du monde entier. Le caractère de BB est assez bien décrit : son côté fantasque et son aversion pour le cinéma ; elle voulait être danseuse, n’aimait ni la publicité, ni les caméras, ni les paparazzis ! La deuxième partie est consacrée à son amour extrême pour les animaux et à sa fondation. Douze pages font le bilan des vingt dernières années : les animaux, encore et toujours, et les prises de position très virulentes contre les immigrés et les musulmans. Une lecture peu utile.