Avalanche le Terrible

LE THANH Ta√Į-Marc, NOUHEN √Člodie

 

 

 &&&

 

En Mongolie, pour avoir mang√© son cheval trop t√™tu, Avalanche se voit refuser une nouvelle monture par son p√®re. Il enfourche alors un bison qu‚Äôil surnomme Aristote et part √† travers les steppes semer la terreur. Sa r√©putation remplace les armes¬†: villages, villes, rien ne lui r√©siste ; les plus braves le rejoignent et il se retrouve bient√īt √† la t√™te d‚Äôune puissante arm√©e pr√™te √† le suivre jusqu‚Äôau bout de la Terre. Mais un jour, aux portes d‚Äôune cit√© fortifi√©e, Avalanche le Terrible et sa troupe capitulent dans un singulier combat‚Ķ √Ä travers les chevauch√©es belliqueuses de ce farouche et vaniteux va-t-en-guerre qui dort encore avec son doudou et, finalement, retrouve son √Ęme d‚Äôenfant, les auteurs brodent, avec une certaine d√©rision, une √©pop√©e au d√©nouement convenu mais symbolique. Le texte, √† l‚Äôhumour d√©cal√©, est un peu long. Trait√©es √† la mani√®re des peintures rupestres et servies par un remarquable travail de colorisation, les illustrations pleine page, teint√©es d‚Äôorientalisme quant √† la repr√©sentation des personnages, d√©gagent beaucoup d‚Äôoriginalit√©, de fantaisie et de dr√īlerie, et font le charme de cette fable qui d√©noue habilement les ressorts de l’escalade de la violence enfantine.