Aux Diables ! Des hommes qui pleurent.

LEYDIER Michel

Un homme, la quarantaine, séparé de sa femme, sans contact avec son fils de dix-huit ans, abandonne son travail sans crier gare et débarque à Vauvert, en Petite Camargue, espérant y trouver la solitude. Il veut faire table rase du passé, ne pas penser non plus à l’avenir et boire pour oublier que la médecine l’a condamné. En guise de solitude, il est contraint de cohabiter avec un repris de justice, en réalité un malade échappé du centre psychiatrique. Il tombe amoureux d’une jolie caissière de supérette qui ne voudra pas de lui et malmène une fille de joie au coeur généreux qui, contre toute attente, s’attache à lui mais va, à son insu, précipiter le drame final.

 

Auteur apprécié de livres pour la jeunesse et biographe de Jacques Dutronc, Michel Leydier signe un roman noir plus qu’un “policier”. Le style est efficace pour maintenir en haleine le lecteur. La violence froide et l’humour noir peuvent ne pas être du goût de tous, mais si on aime on le lit d’une traite.