Au secours ! Il me faut de l’argent de poche ; 5

BRIÈRE-HAQUET Alice, CEULEMANS Églantine

C’est bientĂŽt la fĂȘte des mĂšres et catastrophe ! La bande des copains n’a pas assez d’argent pour acheter quoi que ce soit. Ils dĂ©cident de monter un atelier cadeau. Chacun cherche des objets Ă  transformer et s’engage Ă  mettre 2 € dans le pot commun pour acheter des fournitures. ProblĂšme : Corentin n’a pas d’argent de poche, ses parents sont contre, alors il pioche dans la boĂźte Ă  sous pour le pain  au grand scandale de sa soeur AĂŻcha. Elle propose un vide-grenier pour gagner un peu d’argent Ă  mettre au pot. L’argent de poche, question pas Ă©vidente Ă  aborder ; faire rĂ©flĂ©chir les enfants sur la valeur de l’argent, comment le gagner sans attendre qu’il arrive tout seul, est positif. Entre les chapitres au fil des pages, une illustration pleine page amusante, façon dessin d’enfant, et des bulles comme les BD facilitent la lecture. À la fin du roman, une courte rĂ©flexion sur l’argent reprend les idĂ©es du livre. (M.-J.C. et R.F.)