Au nom du fils (Ciudad perdida) ; 2

PERROTIN Serge, BELIN Clément

Michel Garandeau, ouvrier m√©tallurgiste qui n‚Äôa jamais quitt√© la France, est en Colombie pour retrouver son fils Michel qui a √©t√© enlev√© par les gu√©rilleros. Il se sent perdu, sans aide ni indice. Tout le monde lui conseille de rentrer chez lui. Au bord de la mer, apr√®s une br√®ve aventure avec Ruth, une fille de l‚Äô√Ęge de son fils, Michel culpabilise et, gr√Ęce √† une premi√®re piste, d√©cide de partir √† la recherche de Vania, la copine de Michel qu‚Äôil a quitt√©e peu avant son enl√®vement √† Ciudad Perdida. La d√©termination de Michel lui fera d√©couvrir le pays, la jungle et ses habitants, mais lui permettra-t-elle de retrouver son fils¬†?

 

Rien ne prédisposait Michel à tel voyage, mais la recherche de son fils le conduit à en suivre les traces et à tenter de comprendre sa vraie personnalité. Il rencontre des personnages atypiques, une culture et une philosophie de la vie aux antipodes de la sienne. Ce parcours initiatique est le véritable intérêt de cette BD. Le dessin de Clément Belin, réaliste et typé, est accompagné de couleurs sobres aux tons pastels. Cette alchimie, subtile et stylisée, sert très bien le récit.