Aninatou

BERNOS Clotilde

& & &  

Cach√©e derri√®re la porte, Nine a entendu : elle empoisonne l’existence de MaMan. Depuis que MaMan attend un b√©b√©, Nine s’est vue rel√©gu√©e dans une chambre au bout du couloir, aux bons soins de Julia, qu’elle n’aime pas. Heureusement il y a Aliou le voisin au boubou. Souvent, le soir, quand il sort sur le pas de sa porte elle le rejoint, s’assied √† ses pieds et l’√©coute raconter sa famille, ses enfants, la vie l√†-bas, tr√®s loin, en Casamance.

Un roman √©crit √† trois voix : l’observateur relate, Nine nous fait p√©n√©trer dans son monde sans concession pour les adultes pendant que Julia se confie √† son magn√©tophone. La pr√©-adolescente, une boule de souffrance, de col√®re rentr√©e de se sentir rejet√©e, prend le chemin de l’anorexie.¬† Une √©criture au style juste et sensible, un ton tendre et amer, des non-dits sur le changement d’attitude de la m√®re, qui d√©crivent une atmosph√®re troublante √©claircie par la tendresse qui lie Nine √† son voisin africain. Un sujet d√©licat qui appelle √† la discussion.

Première édition en 1999 chez le même éditeur.