Alice au pays des merveilles

CARROLL Lewis, PERINO Thomas

& & & &

 

Brune et boudeuse, cette Alice aux joues rebondies, √† la frange nette et aux cheveux courts, √©volue dans un d√©cor de casiers, de damiers, de carreaux, de barreaux. L’espace sans profondeur des cartes, des int√©rieurs aux perspectives mises √† plat, √©gare le regard. La sobri√©t√© de la gravure sur bois et le noir et blanc construisent un univers g√©om√©trique d’angles et de droites qui pi√®gent les courbes du vivant : Alice mise en bo√ģte lors de ses changements de taille, Li√®vre de Mars… Le v√©g√©tal stylis√© grimpe √† l’assaut des majuscules, encadre les m√©daillons ; Le Chat de Chester se confond avec les frondaisons d’un palmier, Le Pigeon en vol √©pouse, avec ses ailes, la courbe du cou d’Alice. Ce bel ouvrage au dos toil√© retrouve l’esprit de l’oeuvre, loin des petites filles, plus ou moins mod√®les, en crinoline.¬†

R.F.