Ali.La.Can (La pin-up du B-24 ; 1)

MANINI Jack, CHEVEREAU Michel

15 mai 1944. Le major Baxter se réveille dans un hôpital militaire en Libye. De ses amis, de l’équipage de son B24, il n’y a aucune trace. Pire, on lui apprend que le navire hôpital sur lequel servait son épouse a été coulé en Méditerranée. Quinze ans plus tard, on n’a toujours trouvé aucune trace du B24 Ali-La-Can, mais Baxter continue de voler en Libye, officiellement pour le compte d’une société de prospection pétrolière. En réalité il n’a pas renoncé à savoir ce qui s’est passé lors de cette mission.    Pilotes, infirmières et pin-up de bombardiers, voilà un programme qui ne masque pas son attachement aux classiques de la bande dessinée de guerre. Un équipage de copains, des missions dangereuses, et le réconfort des jeunes guerriers. Le mystère qui entoure la disparition du B24 quinze ans plus tôt vient agrémenter ce récit plutôt convenu. Le dessin emprunte aux comics et au style semi réaliste pour rendre intéressantes des planches à la gloire des pilotes et de leurs machines. L’ensemble se lit rapidement mais avec plaisir. (A.R. et V.L.)