Albert le toubab

HASSAN Ya√ęl

& &

 

Depuis la mort de sa femme Alicia, Albert vit seul dans son pavillon de banlieue avec son chat Hector. Une jeune femme de la cit√© voisine, Za√Įna, se pr√©sente un jour pour faire son m√©nage et prendre en charge le vieux monsieur bougon. Quand elle est hospitalis√©e, Albert se voit charg√© de garder sa fille Memouna, qui doit √™tre prot√©g√©e de son p√®re. Albert, malgr√© tous ses pr√©jug√©s contre la cit√©, d√©couvre le quartier de Memouna, ses copains, et les joies et les probl√®mes d’une enfant d√©brouillarde et pleine de vie, qui l’oblige √† exprimer des sentiments bien enfouis.¬†

Ce roman tr√®s p√©dagogique met en sc√®ne tout ce qui peut opposer un vieux monsieur p√©tri d’id√©es pr√©con√ßues sur la banlieue et les habitants d’une cit√© aux multiples origines ethniques. C’est l’occasion pour l’auteur de rappeler l’importance de l’ouverture aux autres cultures, de la tol√©rance, de la solidarit√©, sans oublier la cause des femmes et le regard sur le handicap. Les personnages sont sympathiques, le ton est gai et l√©ger. Le message, un peu appuy√©, peut √™tre une base de r√©flexion et de discussion. Lecture facile et dr√īle, √† partir de 9 ans.¬†