Voleur d’eau (Alek & Zouc)

ALIX Cécile, SIMON Laurent

Nous sommes dans l’Antiquité gallo-romaine. Un problème secoue la ville de Nemausus (Nîmes) : les canalisations sont vides, plus d’eau pour alimenter les thermes, boire et se laver. C’est très ennuyeux pour les parents de Zouc qui sont potiers. Alek et Zouk filent sur le forum où le géant Mordicus secoue violemment deux suspects, les ados Kémi et Sando, qu’on accuse d’avoir détourné l’eau de l’aqueduc. Mais sont-ils les vrais responsables ? Alek et Zouc mènent l’enquête.

Dans le deuxième tome de cette série docu-fiction, on retrouve des personnages récurrents qui sont devenus cette fois-ci citoyens gallo-romains. L’histoire est entrecoupée de pages documentaires bien faites. Le récit est un peu décevant avec un humour « cour de récré » et un langage très familier.  Il sert surtout à enseigner mine de rien aux enfants les usages de l’époque et quelques mots latins : le forum, le castellum, etc. Les dessins s’adaptent au propos en mettant les personnages en situation. À souligner : le livre explique bien comment les Romains alimentaient leur ville en eau, grâce à l’aqueduc. On trouvera à la fin la photo du pont du Gard, le plus haut pont-aqueduc romain connu.  Dans la même série : Le concours l’épine (F.E)