Vivre avec ou sans Dieu

FERNIOT Jean

Jean Ferniot, essayiste et romancier (L’enfant du miracle, N.B. juil. 2006), s’interroge sur l’existence de Dieu et le sens de notre foi. Quelle est l’origine du christianisme, sinon une tradition orale non vérifiée et contredite par de nombreuses dissidences hérétiques ? Qui est ce Dieu d’amour qui laisse les hommes se déchirer et dont le message est sans cesse interprété ? N’est-ce pas notre ignorance devant le mystère inexplicable de la Création qui nous a amenés à inventer une explication divine, pour justifier notre propre présence dans l’Univers ? Et aujourd’hui ? Avons-nous encore la foi ? Oui, mais elle s’est transformée, déplacée vers des dieux plus accessibles, plus proches des hommes, à l’image de la ferveur religieuse américaine moderne, ou vers les philosophies orientales.

 

S’appuyant sur l’histoire des religions, Jean Ferniot revisite les grands thèmes chers aux athées et tente le pari difficile d’expliquer rationnellement l’ineffable, dans un style volontiers familier mais pas forcément limpide. Malgré une volonté de vulgarisation, le livre reste parfois opaque en raison de nombreuses références historiques peu connues.