Vacances merveilleuses.

MAJAN Rapha√ęl

Les vacances du commissaire Wallance alias Liberty sont pleines d’impr√©vu !‚ĶD√®s l’agence o√Ļ il r√©serve sa semaine au club Vacances merveilleuses √† Evian, les choses se compliquent : on lui impose Kevin Rocamadour, un jeune colocataire dont les moeurs sexuelles l’effraient, puis lui sont utiles. Les meurtres s’encha√ģnent. Le commissaire les r√©sout tr√®s facilement, parfois m√™me en les planifiant et les ex√©cutant lui-m√™me. Les parties de jambes en l’air, comme celles de golf miniature ou les ap√©ritifs Martini sans olive, tournent √† la farce jusqu’√† le rendre malade.

 

L’auteur reprend le proc√©d√© de ses romans, Chez l’oto-rhino et L’apprentissage (NB juillet 2004). Il inverse les situations. Le commissaire de police se fait assassin et choisit arbitrairement un faux coupable. Tout cela manque de vraisemblance. Une pochade brodant sur le th√®me des enqu√™tes criminelles, piment√©es d’un zeste de vagabondage sexuel connot√© de vulgarit√©.