Une poule, deux coqs, le spectacle

DUVAL √Člisabeth, LABOUDIGUE Ma√Įt√©

 

& & Gilda, la poule, a deux amoureux : Marius et Gontran. Si Marius est le plus gentil des coqs, Gontran est le plus √©l√©gant : comment choisir ? Chacun de ses amoureux la presse de se d√©cider, et chacun a sa m√©thode de s√©duction. Devant le mutisme de Gilda, Gontran propose… un combat de coqs ! Gonfl√© d’orgueil, tout en plumes rouges, il ne doute pas de remporter la victoire, tandis que Marius, modeste dans ses plumes noires, ne compte que sur sa bravoure…

L’histoire commence comme une fable animali√®re, mais il s’agit d’un spectacle, comme l’annonce le titre. Les coqs, manipul√©s par des enfants sont des marionnettes mais peuvent passer pour des coqs de basse-cour. Plumes au vent, cr√™tes dress√©es, ils occupent souvent tout l’espace, ajoutant √† la confusion de certaines pages. Le th√®me de la vanit√© toujours punie rejoindra-t-il les enfants de 4-5 ans auxquels le livre semble s’adresser ?¬†