Un dodo sans doudou

CAUCHY Véronique, HOFFMANN Ginette

C’est l’heure du coucher pour Petit √āne et son fr√®re. Apr√®s le baiser maternel, la porte se referme sur la nuit et les peurs qu’elle engendre. Pour y rem√©dier, Petit √āne a un alli√©, Lapinou qu’il serre contre lui. Mais Grand Fr√®re ironise sur les monstres nocturnes, se moque du besoin de doudou, et surtout ravale le benjamin au rang de B√©b√©. Vex√©, Petit √āne se l√®ve et pose Lapinou √† c√īt√© de son lit, avec pour compagnie toute la caisse de peluches… et des couvertures pour ne pas avoir froid.¬†¬†¬†Une exploitation toute en douceur d’un th√®me r√©current, avec l’originalit√© du choix de deux √Ęnons comme personnages. La tendresse maternelle et la ribambelle rassurante des peluches sur la page de garde offrent au jeune lecteur la qui√©tude avant l’endormissement. Face au r√īle de rabat-joie de l’a√ģn√©, moins fi√©rot qu’il n’y para√ģt, le benjamin fait montre de courage et de pragmatisme. L’illustration d√©licate joue sur les regards, et d√©cline des tons bleus, avec juste la touche jaune du pyjama du h√©ros. (M.-C.D.)