Le calme de la nuit

ALADJIDI Virginie, PELLISSIER Caroline, TCHOUKRIEL Emmanuelle

Dans le bleu profond de la nuit, il est l’heure de dormir. La maman √©cureuil calme son petit, chut, dors ! La Lune veille, le hibou aussi. √Ä leur tour, d’autres mamans entament le refrain, modulant les mots tendres, ma merveille, mon grand… D√©filent ainsi biche, renarde, grenouille et autres animaux des bois et marais.

Avec son √©conomie de mots, ses refrains, ses paroles qui s’entendent comme une berceuse, le texte apaise dans une harmonie parfaite avec les images qui enveloppent dans un bleu nuit profond. Les silhouettes noires des arbres dessinent un paysage au repos, ou presque, car le vent balaie parfois quelques feuilles. La vie, elle, se manifeste par une belle couleur orange. Les animaux apparaissent comme de vraies lumi√®res dans la nuit, et quelques touches color√©es attirent le regard sur l’animal suivant qui se profile d√©j√† au bord de la page. Une pleine lune glisse derri√®re les arbres, les √©toiles sont de plus en plus nombreuses, marquant la nuit qui avance. Dans le village, la derni√®re fen√™tre s’est √©teinte, tandis que le b√©b√© √©cureuil s’est endormi, renvoi √† la premi√®re image du livre, la boucle est boucl√©e.