Trois hommes seuls

OSTER Christian

Serge est sĂ©parĂ© de Marie ; souvenirs et objets oubliĂ©s lui parlent toujours d’elle. Elle l’invite en Corse, oĂč il la rejoint avec deux compagnons – seuls aussi. Durant le trajet, ces trois hommes dans une auto se situent, se dĂ©couvrent, Ă©changent, crĂ©ent des liens. Une autre Marie attend Serge qui, devenu Ă©tranger Ă  son monde, s’Ă©loigne, heureusement rattrapĂ© par ses nouveaux et vrais amis.

 

Les hasards, les rencontres rĂ©elles ou imaginĂ©es, l’interprĂ©tation des signes rĂ©orientent les destinĂ©es de ces personnages reliĂ©s par un fil tĂ©nu. Ils s’ introspectent, fantasment dans de longues phrases dont une infinitĂ© de dĂ©tails souligne le quotidien fastidieux. Proche de Sur la dune (NB juin 2007), cette languissante chronique d’un Ă©tĂ©, Ă©crite par un auteur lĂ©ger en apparence, est un hommage Ă  l’amitiĂ©.