Trap

BURNIAT Mathieu, BURNIAT Mathieu, MICHIELS Loup

Un gigot, en pleine for√™t, est attach√© √† une ficelle. Une mouche arrive, int√©ress√©e. Elle se fait aussit√īt gober par un tue-mouche. Un autre carnivore se pointe juste apr√®s, mais il est √©cras√© par une sorte de vache avant d’atteindre le gigot‚Ķ En sept planches d’introduction, on est instruit de la dure loi de la jungle : manger ou √™tre mang√©. La septi√®me planche introduit les deux h√©ros : une sorte de sauvage hirsute et un chien bleu. Le h√©ros hirsute poss√®de un don tout √† fait original : d√®s qu’il rev√™t la peau d’un animal, il poss√®de tous ses pouvoirs.¬†¬†Cet √©pais volume se lit d’autant plus facilement qu’il n’y a rien √† lire, seulement des images √† regarder‚Ķ C’est une sorte de d√©lire permanent, avec de la magie, de la sorcellerie. Le seul point stable de l’histoire est l’amiti√© ind√©fectible liant nos deux h√©ros. Au fil de leurs aventures, ils croisent plusieurs autres personnages auxquels ils vont rendre service. On peut aimer ou pas le dessin, assez sch√©matique… Les couleurs tr√®s vives ajoutent un relief appropri√© √† cette histoire √©trange. (H.T. et A.D.)