Tout comme

MEUNIER Henri

Tout comme met en vis-√†-vis le monde de l’enfance et des personnages de la litt√©rature. Comme si le loup, le lion, la grenouille, etc. √©taient accourus √† l’annonce de la naissance et faisaient un don au nouveau-n√©, telles les f√©es des contes. L’effet comique est r√©ussi quand le loup, arm√© de couverts, serviette autour du cou, pr√©dit de l’app√©tit au b√©b√©, et qu’un biberon r√©pond en page de droite. Le lion sur son tr√īne lui annonce des r√™ves majestueux sur un tr√īne/pot avec du papier toilette !¬†L’image de gauche, graphique, se d√©tache sur des aplats de couleur vive mais n’est pas vraiment lisible pour les tout-petits et les correspondances ne sont pas √©videntes (grenouille-grande bouche – amour) pour qui n’a pas d√©j√† une certaine culture des contes. Les cris des animaux aident l’adulte √† animer la lecture m√™me si Klak-Klak du castor ou … du caillou sont plus dr√īles dans l’image de droite, qui les met en rapport avec des cubes de jeu de construction et un ab√©c√©daire pour ¬ę¬†des tonnes¬†¬Ľ de connaissances ! L’humour omnipr√©sent et une illustration attrayante sont √† d√©crypter √† deux pour les plus inventifs. (R.F.)¬†