Sans espoir (Jazz Maynard ; 4)

RAULE, ROGER

Guerre des gangs √† El Raval. Judas est en prison. Caligula veut le remplacer comme chef de ce quartier de Barcelone. Ruse ou violence, tous les coups sont permis. Jazz reste en retrait, pr√©f√©rant se consacrer aux accents d√©chirants de sa trompette. Mais un jour, on s’en prend √† son ami Teo. L√†, il devient terrible et n’h√©site plus √† affronter, dans un improbable corps √† corps, l’√©norme masse de muscles de l’usurpateur.

Classique et efficace, le sc√©nario laisse au dessin les occasions de montrer le foisonnement d’une cohue urbaine famili√®re et violente o√Ļ des personnages tr√®s typ√©s s’animent dans des d√©cors sobres, ponctu√©s de quelques repr√©sentations plus pr√©cises. L’ambiance sombre est soulign√©e par des dominantes orang√©es et glauques et la mise en page s’adapte √† une action qui ne souffre gu√®re de repos. La fin en forme d’ouverture cl√īt l’√©pisode qui peut se lire ind√©pendamment des pr√©c√©dents, mais laisse pr√©sager une suite, peut √™tre un pendant √† la premi√®re trilogie, aux titres tous analys√©s aux Notes (Envers et contre tout, NB mars 2009)