Saint-Loup

BERTHIER Philippe

Le marquis Robert de Saint-Loup, en qui s‚Äôallient la beaut√©, la richesse, l‚Äô√©l√©gance et un grand nom, joue √† plusieurs moments un r√īle clef dans la ‚ÄúRecherche‚ÄĚ. Longtemps admirateur passionn√© du jeune Proust, apr√®s un d√©but glacial, il se veut son ami, mais cet √™tre solaire poss√®de une personnalit√© complexe. Frondeur, il affiche des opinions et des go√Ľts intellectuels dissidents par rapport √† ceux profess√©s dans son monde, mais n‚Äôen reste pas moins un Guermantes. Longtemps bourreau de femmes, puis virant √† d‚Äôautres penchants, il revient aux valeurs de sa race, mourant en h√©ros.¬†S√©duit par cette figure mouvante mais toujours rayonnante, Philippe Berthier (Avec Stendhal, NB f√©vrier 2014) consid√®re Saint-Loup comme l‚Äôun des protagonistes majeurs de la soci√©t√© mise en sc√®ne par Proust, silhouette d√©j√† esquiss√©e dans ¬ę Jean Santeuil ¬Ľ sous une autre identit√©. L‚Äôauteur cherche √† d√©finir les relations ‚Äď amiti√© ou plus ‚Äď, et leur √©volution au cours du temps, entre l‚Äô√©crivain et sa cr√©ature dont les mod√®les sont en partie identifi√©s. Une connaissance √©tendue de la vie, de l‚Äôoeuvre de Proust et des √©tudes qui en ont √©t√© faites, ainsi qu‚Äôune √©criture d‚Äôune √©l√©gante simplicit√© rendent cet ouvrage fort attrayant. (M.F. et C.Bl.)