Rire contre le racisme.

& &

 

Il y eut les disques des Enfoir√©s pour les Restos du Coeur, ceux qui sollicitaient la solidarit√© pour l’√Čthiopie ou les victimes du tsunami¬†; voil√† la BD au profit de SOS Racisme. Suivant le sch√©ma habituel de ces oeuvres collectives, l’album, dont le sujet est le racisme abord√© sous de multiples angles, est compos√© d’une succession de courts r√©cits allant d’une √† cinq pages maximum. Les auteurs, √©crivains ou illustrateurs, sont souvent prestigieux¬†: on y trouve les noms de disparus comme Goscinny ou Metayer, ou bien ceux dont les textes sont connus depuis longtemps comme Devos, Palmade, R√©go‚Ķ Y figurent √©galement toute une partie du gratin de la BD d’aujourd’hui, vingt-six auteurs qui ont accept√© de participer √† l’ouvrage. Le r√©sultat est de bonne facture, vari√©, p√©dagogique et d√©tendant.