Requiem pour un chat

BELLAMY Olivier

Olivier Bellamy, journaliste sur Radio Classique, critique musical, √©crivain (Dictionnaire amoureux du piano, NB d√©cembre 2014), aborde ici un r√©cit autobiographique, au moment o√Ļ une visite chez le v√©t√©rinaire lui apprend que sa chatte malade est mortellement atteinte. Boulevers√©, il observe le d√©clin de ¬ę¬†sa petite Margot¬†¬Ľ, d√©clin ralenti par tous les soins possibles. L’analyse de leurs relations affectives envahit presque tout le texte, travers√© par l’attente de la mort annonc√©e. En m√™me temps, l‚Äô√©motion aidant, des souvenirs affluent, la jeunesse de l’auteur, ses relations privil√©gi√©es avec sa m√®re, pourtant peu encline √† manifester sa tendresse, quelques aventures amoureuses… Ses entretiens radiophoniques sont souvent √©voqu√©s, tout comme sa pr√©dilection pour la lettre M : M comme Martha (Argerich), la c√©l√®bre pianiste. Le style est vivant, imag√©. L’humour, la sensibilit√© se m√™lent √† une m√©lancolie d√©licate que dissipe l’arriv√©e d’un irr√©sistible chaton. (B.D et M.W.)