Que Dieu lui pardonne

MALOT Laurent

Maya quitte le domicile familial √† dix-sept ans : elle n’en peut plus de se faire violer par son p√®re depuis des ann√©es sous le regard insensible de sa m√®re. Elle se r√©fugie √† F√©camp, rentre en terminale et commence la danse gr√Ęce √† ses amies Clara et Maureen. Elle fait bient√īt la connaissance de ses voisins : quatre enfants de douze √† six ans √©lev√©s…

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je me connecte

S'inscrire | Mot de passe perdu ?

Pas encore de compte ?

Je m'abonne