Quand la parole attend la nuit

AUTR√ČAUX Patrick

Pendant ses longues ann√©es d‚Äô√©tudes de m√©decine √† Paris, Solal prend la mesure de l‚Äô√©loignement et de sa solitude. Son premier amour, Simon, l’a trahi puis quitt√©, son refuge familial a vol√© en √©clats avec le divorce de ses parents. De belles rencontres, quelques amiti√©s et amours inaboutis tiennent lieu de viatique. La statuette d’une d√©esse offerte par un patient devenu ami veille sur lui.¬†¬†Patrick Autr√©aux (Les irr√©guliers, HdN d√©cembre 2014) a exerc√© la psychiatrie d‚Äôurgence et parle avec acuit√© du monde de l‚Äôh√īpital. Il √©voque les rituels, les gardes de nuits, les visites aux malades… L‚Äôintrigue tr√®s t√©nue, concentr√©e sur les d√©ceptions amoureuses du h√©ros, est heureusement agr√©ment√©e de consid√©rations int√©ressantes sur le milieu hospitalier et surtout sur la place du m√©decin, l‚Äôempathie, le souci de soulager et la qualit√© d’√©coute. L‚Äôauteur, f√©ru de po√©sie, glisse quelques po√®mes et jongle avec des mots tr√®s bien choisis. Pourtant, l’√©criture trop appr√™t√©e et les longueurs r√©p√©t√©es alourdissent ce roman d’apprentissage qui peine √† √©mouvoir.¬† (M.-P.R. et M.Bo.)