Pirates et corsaires

VAXELAIRE Daniel

& & &

 

√Čcumeurs aux noms aussi vari√©s que leurs statuts – pirates, corsaires, flibustiers, forbans – ils sont pr√©sent√©s de l’Antiquit√© jusqu’√† l’√Ęge d’or de la flibuste aux Cara√Įbes au XVIIIe si√®cle. Ils √©taient barbaresques, fran√ßais, indiens, hommes et femmes, encore pr√©sents dans la litt√©rature ou la BD comme le c√©l√®bre Rackham, et aussi corsaires des rois d’Angleterre et de France dont ils compl√©taient la flotte officielle. Ils s√©vissent toujours en mer de Chine, dans les airs ou dans l’informatique.

Les illustrations de Marcelino Truong compl√®tent une iconographie riche o√Ļ abondent de beaux voiliers. L’existence souvent mis√©rable de ces aventuriers, loin des tr√©sors fabuleux, explique que beaucoup saisissaient toute occasion de s’installer √† terre, soit en fondant une r√©publique, telle Libertalia qui illustre bien la l√©gende libertaire des forbans dans ces temps d’absolutisme, soit en acceptant des offres du gouvernement comme √† la R√©union. Des jeux, des infos, un index, des cartes et un glossaire concluent cet ouvrage √† la maquette agr√©able qui renvoie aussi aux trois films r√©cents des studios Disney, probablement √† l’origine de ce regain d’int√©r√™t pour la flibuste.