Paysage flamand avec nonnes

WOUTERS Liliane

& &

 

Liliane Wouters, poète et dramaturge belge d’origine flamande, née en 1930, se voyant approcher du terme de sa vie, se remémore avec beaucoup d’émotion et de nostalgie ses années de formation au métier d’institutrice dans un couvent du village flamand, Giesland. Elle avait presque quinze ans lorsqu’elle y intégra la section francophone, en 1944. Elle évoque la vie pleine et régulière qu’elle y menait, ses bêtises de gamine, et garde surtout le souvenir de la sérénité de cette communauté et des efforts déployés par les religieuses pour leur assurer la meilleure formation possible.

 

L’écriture est élégante et pleine de charme pour narrer la vie à Giesland qui s’écoule paisiblement, marquée de petits faits sans grande originalité. On voit avec intérêt naître et se former une personnalité qui restera marquée par ces années d’initiation, et qui en garde visiblement une grande reconnaissance.