Nous, le peuple ! (Evil Empire ; 1)

BEMIS Max, MUTTI Andrea, GETTY Ransom

Los Angeles, dans un futur proche. Un homme s‚Äôen prend avec un couteau √† trois jeunes en train de massacrer un clochard √† coups de batte de base-ball. La police arrive, deux policiers masqu√©s qui, contre toute attente, interpellent le bon samaritain puis l‚Äôabattent pour avoir os√© s‚Äôopposer √† un libre et l√©gitime exercice de la violence. Comment en est-on arriv√© l√† ? 25 ans plus t√īt, en pleine campagne pr√©sidentielle, deux mod√®les de soci√©t√© s‚Äôaffrontent par candidats interpos√©s : Sam Duggins incarne une soci√©t√© lib√©rale et ouverte, Kenneth Laramy une soci√©t√© conservatrice et les valeurs d‚Äôordre et de justice. Lorsque la femme de Laramy est d√©couverte morte, la campagne bascule.¬† ¬†¬†R√©cit de politique fiction, Evil Empire est un comics violent et brutal. Nul faux semblant, la force et la brutalit√© r√®gnent en ma√ģtre dans un r√©cit dynamique et hach√©, alternance de flashback et de sc√®nes contemporaines pour mieux mener le lecteur en bateau. Le dessin est √† l‚Äôunisson du r√©cit, r√©aliste, froid et glac√©. Les deux dessinateurs qui se succ√®dent portent avec talent cette histoire d‚Äôanticipation dans la plus pure tradition des comics am√©ricains engag√©s. √Ä suivre avec int√©r√™t. (A.R. et Br.A.)