Niels

RAGOUGNEAU Alexis

Niels, Danois, et Jean-François, Français, se sont liés d’amitié grâce à leur passion commune pour le théâtre. La seconde Guerre mondiale a séparé leurs chemins : le premier est résistant, le second, séduit par les idées de l’Allemagne nazie, les défend dans ses écrits. À la Libération, Jean-François est traduit en justice, il risque la mort. Son ami cherche, à Paris, les moyens de le sauver.  Dramaturge, Alexis Ragougneau propose dans son roman réflexion, aventure et suspense. Il décrit avec précision les déchirements vécus par beaucoup de Français pendant l’Occupation : coopérer à des degrés divers avec l’ennemi ou rejoindre la Résistance ? Il peint avec une sévérité non dénuée d’humour tous ceux qui ont fait preuve de duplicité, d’opportunisme et de compromission. Face à la lâcheté du plus grand nombre, il évoque le courage et l’honnêteté de ceux qui refusent de se laisser abuser. Personnages, dialogues et descriptions allient avec originalité l’art théâtral et le plaisir romanesque. Dans le livre divisé en cinq actes, on trouve quelques scènes tragi-comiques et les célébrités du théâtre de l’époque. Au baisser du rideau, le spectateur a passé un très bon moment. (L.D. et A.Le.)