Ne laissez pas les chiens garder la viande

MOURIK Mariska

2007. Dantzig, un Hollandais, journaliste d’investigation, soupçonne que les initiatives déclenchées par Urgence Darfour cachent des manoeuvres gouvernementales et des intérêts privés. Au Soudan, il rencontre Claire qui, au sein d’une petite ONG, tente d’apporter une aide. Aux prises avec l’hostilité du gouvernement et de la population, Claire est violée, puis Dantzig et elle renvoyés hors du pays. Claire se rend ensuite au Tchad avec Pierre, ancien officier, qui a décidé de sauver des enfants orphelins en les évacuant clandestinement par avion.

  Mariska Mourik, convaincue de la triste vérité qui se cache souvent derrière les actions humanitaires, reprend des faits réels en les modifiant légèrement. On a quelques difficultés à entrer dans l’univers complexe qu’elle décrit, avec parfois des longueurs, et une carte aurait été utile. Mais elle a une bonne connaissance des dirigeants et des populations du Tchad et du Soudan, et également de la faiblesse des nations occidentales lorsqu’elles sont écartelées entre l’aide qu’elles se doivent d’apporter et leurs intérêts politiques. Un ouvrage courageux et bien écrit, qui pose les bonnes questions sur l’humanitaire – nécessité ou aberration ? – dont l’intrigue tendue suscite jusqu’au bout un intérêt certain. (M.F. et B.Bo.)