Mon papa est une sardine

CLAIRE Céline, COSTA Violaine

Un petit gar√ßon vit heureux aupr√®s de sa m√®re, aimante et attentionn√©e. Il pense surtout √† ses vacances au bord de la mer en sa compagnie. Quand vient la rentr√©e, il semble satisfait de l’√©cole et de ses copains. Mais quand ils √©voquent les talents ou les go√Ľts de leur p√®re, l’enfant s’interroge. Comment est son p√®re √† lui et o√Ļ est-il? Sa m√®re lui dit qu’il est parti il y a longtemps. Alors, pour √©chapper √† la r√©alit√©, l’enfant s’invente un papa-sardine cach√© dans une bo√ģte… et part √† sa recherche.¬†¬†¬†Empreint de tendresse et de po√©sie, cet album interroge sur l’absence. Deuil ou s√©paration, le vide cr√©√© est difficile √† combler. L’amour maternel a beau √™tre fusionnel, il ne peut emp√™cher la peur de l’abandon. En grandissant, l’enfant a besoin de se construire: il s’invente un p√®re imaginaire avant de se focaliser sur un p√®re de substitution. La fin de cette histoire o√Ļ le r√™ve se m√™le √† la r√©alit√© semble trop idyllique. L’illustration, aux dominantes bleues, se r√©chauffe des couleurs mordor√©es de la campagne. Les d√©tails graphiques ajoutent au charme du dessin na√Įf ponctu√© de papiers d√©coup√©s. (M.-C.D.)