Minus, Lapsus et Mordicus : nous parlons tous latin sans le savoir

WALTER Henriette

Latin, dites-vous ? Parlons-en au pluriel : latin archa√Įque, latin classique, nourri de grec, latin populaire, ainsi que les diff√©rentes sp√©cialisations de la langue, au cours des si√®cles. √Ä savoir scientifique, eccl√©siastique, en version caricaturale √† travers Rabelais, Moli√®re, Queneau ou modernis√© par le Vatican‚Ķ Voici une promenade √©rudite et r√©jouissante qui se poursuit avec l‚Äôexpansion des langues romanes, directement issues du latin, en Europe et m√™me outre-Atlantique ! Une vulgarisation accessible et attrayante, o√Ļ l’auteur (Les sciences racont√©es √† ma petite-fille, NB f√©vrier 2010), avec clart√© et humour, va du connu √† l‚Äôinconnu, s‚Äôappuyant toujours sur des exemples nombreux et amusants. Les connaissances de cette linguiste renomm√©e ne sont jamais p√©dantes ni indigestes et elle prend ses lecteurs pour des gens intelligents ! De petits exercices r√©cr√©atifs pimentent l‚Äôexpos√©. Longue vie au latin r√©actualis√©, si particuli√®rement pr√©sent dans le lexique anglais, ce qui peut nous inciter √† l‚Äôoptimisme !