Mini-trip au bout de l’enfer (Au centre du Nowhere ; 4)

CORNETTE Jean-Luc, CONSTANT Michel

 L’arbre généalogique en page de garde permet de se remémorer les tribulations de cette famille loufoque et déjantée que sont les Edison. Les générations se sont succédées et ce quatrième album  nous entraîne dans les États-Unis des sixties. Carillon, le fils, se sentant concerné par la liberté dans le monde, s’engage dans la guerre du Vietnam, tandis que sa soeur Daurade, en plein trip « peace and love », adopte une vache qu’elle peint en mauve…. Pendant ce temps leur grand-mère indienne fait la cueillette de champignons hallucinogènes !

L’humour décalé, servi par le trait clair et burlesque des illustrations et une couverture qui renvoie au Voyage au bout de l’enfer, continue d’être le fil rouge de cette saga américaine, mais les dialogues souvent drôles, par le cynisme et la dérision, se teintent parfois de mélancolie dans cette parodie d’une Amérique divisée des années soixante. 

A.V.